Partir loin, faire des photos banales, floues, ratées.

Le projet a pour point de départ la ville de Lisbonne, la lumière de ses espaces maritimes, l'horizon et au-delà. C'est à Lisbonne que les chemins de la mondialisation ont été tracés dès le XIVe siècle, dont on peut observer les traces jusqu'à aujourd'hui. Les mouvements de populations, d'animaux et même de plantes ont contribué à reconfigurer le monde, avec des conséquences jusque dans nos habitudes alimentaires les plus ordinaires. D'autres villes ont ensuite servi cette recherche, constituant autant d'escales d'une quête infinie, répondant à des logiques historiques, Venise, Barcelone, Amsterdam, Rio de Janeiro, ou à une géographie personnelle, Taipei, Montréal, Berlin...
Montréal 2022
Rio de Janeiro 2022
Amsterdam 2022
Barcelone 2022
Venise 2021
Taipei 2020
Lisbonne 2008-2018